La RSE en 2018

La décision d'engager l'école dans une démarche en faveur du développement durable date de 2006. Une commission a été instituée qui propose des mesures pour améliorer la gestion du campus (bâtiments, énergie, etc.), et participe au suivi et à l'évaluation des actions. Les résultats de cette commission se concrétisent par de nouvelles procédures (gestion des déchets), ou des rénovations et évolutions (énergie), ou par de nouvelles modalités (postales), réalisées ou en cours.

La loi Grenelle 1 dans son article 55 du 3 août 2009, impose à tous les établissements d'enseignement supérieur de mettre en place une démarche Développement Durable (dans ses dimensions économique, sociétale et environnementale) sous la dénomination "Plan Vert". La Conférence des Grandes Ecoles a mis en place un référentiel destiné à la mise en œuvre de ce Plan dans une logique d'amélioration continue.

5 axes ont été retenus :
  1. Stratégie et gouvernance
  2. Enseignement et formation
  3. Recherche
  4. Gestion environnementale
  5. Politique sociale et ancrage territorial
 

Stratégie et gouvernance

 

Enseignement et formation

 

Recherche

L'établissement mène de nombreuses actions concrètes depuis 2010 : nouveaux cours et parcours de formation, projets avec les parties prenantes du territoires, tri des déchets, suivi des consommations énergétiques, études sur le bâti, etc.

A noter pour 2018 :
  • la mise à jour du schéma pluriannuel de stratégie immobilière qui tient compte des projets sur les consommations énergétiques et électriques
  • la constitution d'un groupe de travail pour le renouvellement du marché sur les déchets
  • le renouvellement de l'éxpérimentation "moutons" sur les espaces verts et leur intégration dans le marché "espaces verts"
A noter pour 2018 :
  • l'engagement citoyen - 100h obligatoires dans le cursus ingénieur généraliste, un engagement volontaire, non rémunéré, bénéficiant à une communauté extérieure à l'école. Au service de l'intérêt général, il peut être effectué auprès d'associations, de collectivités territoriales (mairies, Départements, Régions) ou d'établissements publics (musées, collèges, lycées...)
  • le développement des conférences "les matinales de la transition écologique", un cycle de conférences organisé par les étudiants de l'option Ingénierie de la transition écologique avec deux conférences en 2018 : Yannick roudaut et Samuel Courgey
  • la mutation des cours sur la thématique RSE 
La recherche à Centrale Nantes couvre de nombreux aspects de la transition énergétique.

A noter pour 2018, des travaux :
  • sur les matériaux et plus particulièrement les bétons innovants et moins consommateurs de matière avec la Chaire Edycem,
  • sur l'industrie et ses méthodes de production avec des avancées en fabrication additive, qui permet également d'économiser les ressources.
  • sur la thématique énergétique avec l'accueil sur le site d'essais en mer de la 1ère éolienne offshore en France, et le renouvellement de chaires avec les constructeurs automobiles et leurs équipementiers pour réduire la consommation et les émissions des véhicules

Gestion environnementale

Politique sociale et ancrage territorial

Après une action forte en 2014/2015 sur le recyclage, les actions de 2018 se sont focalisées sur le bilan énergétique du campus :
  • division par 4 des émissions de CO2 grâce à la connexion au réseau de chaleur de Nantes Métropole
  • suivi et pilotage des consommations électriques avec la mise en place d'une solution de monitoring permettant d'identifier batiment par batiment, heure par heure l'origine de la consommation électrique
  • étude thermique du bâtiment E, comparatif avant et après réhabilitation : diminution de -27% de la consommation énergétique
  • étude d'opportunité de récupération de chaleur du supercalculateur
En 2018, l'école a renouvelé :
  • son engagement dans les Trophées Régionaux du Développement Durable qui récompensent chaque année 4 entreprises/organisations pour leur engagement et leurs réalisations en matière de RSE. Les candidats (entreprises) font l’objet d’un diagnostic de leur démarche par les élèves-ingénieurs de l’Ecole Centrale, l’Ecole ESAIP d’Angers, et l’ESSCA Angers.
  • son statut de membre de la plateforme RSE Régionale, et nottament de co-rapporteur du groupe de travail "parler RSE"
  • sa participation au comité RSE de Nantes Métropole
Publié le 16 janvier 2020 Mis à jour le 4 février 2020